Analyse des pratiques professionnelles
Accueil

Analyse des pratiques professionnelles

Le CRFPE

vous accompagne

vous conseille

Vous souhaitez que le CRFPE intervienne pour une analyse des pratiques professionnelles de votre structure petite enfance ? Le CRFPE peut vous accompagner, par le biais d’interventions spécifiques, afin de développer vos pratiques professionnelles !

Qu’est ce que l’analyse des pratiques professionnelles ?

 

L’analyse des pratiques consiste en un temps de formation, qui se fait sous la forme de séances d’une durée de 1h30 à 2h00, menées par un intervenant extérieur, auprès d’une même équipe.

 

L’objectif de ces séances est de permettre aux professionnels de développer une pratique réflexive, en se donnant l’opportunité de réfléchir à plusieurs, à partir de situations professionnels rencontrées dans la pratique quotidienne (en lien avec le travail en équipe, la prise en charge des enfants, l’accompagnement des parents, etc.).

 

A chaque séance, un cadre est posé par l’intervenant, qui invite l’équipe à la prise de recul, et s’appuie sur l’intelligence collective.

Le rôle de l’intervenant

 

L’intervenant est nécessairement extérieur à la structure. Il peut soit être un professionnel formateur occasionnel, formé à la pratique de type GAP (Groupe d’Approfondissement Professionnel), soit un thérapeute. Il a une fonction de médiateur et de garant du cadre. Le cadre comprend le respect de principes tels que : le non-jugement, l’écoute véritable, la confidentialité, la ponctualité. Le cadre consiste également à suivre une progression préétablie, permettant de « déplier » les situations. Il s’agit en effet de décrire des faits, pour ensuite questionner avec précision les circonstances en lien avec ce qui s’est passé, et enfin être en mesure d’en faire une analyse éclairée.

 

Ce travail d’élaboration se fait de manière collective, et dans le respect des points de vue de chacun. Les analyses des pratiques professionnelles peuvent porter sur les besoins identifiés (chez le parent, l’enfant ou le professionnel), et sur les pistes éducatives pouvant être proposées.

 

Le choix des situations est fait démocratiquement, par l’ensemble du groupe. L’intervenant n’a pas à décider du positionnement choisi. Il peut émettre un point de vue, mais au même titre que chacun des autres participants. Le nombre des professionnels peut être compris entre 4 et 12, et les encadrants ne participent qu’à condition de faire partie de l’équipe terrain (leur statut hiérarchique ne devant en aucun cas influencer les échanges et les décisions prises).

Durée des séances de l’analyse des pratiques professionnelles

 

Les séances nécessitent un engagement dans le temps. Souvent au nombre de 3 minimum, les séances ont lieu toutes les 6 à 8 semaines environ. Elle se font en dehors du temps d’accueil des familles, dans un espace propice au calme.

 

La première séance peut être l’occasion d’un diagnostic, invitant l’équipe à identifier ses points forts, et ses axes d’amélioration. Peuvent être travaillés : l’attitudes vis-à-vis d’enfants dont le comportement questionne, le positionnement face aux parents, etc.

Objectifs

 

  • Favoriser, chez les professionnels, le développement d’une pratique réflexive, aider les professionnels à prendre du recul,
  • Faire évoluer sa pratique, et son positionnement professionnel
  • Développer/renforcer des compétences professionnelles, notamment relationnelles
  • Développer une culture et un sens des actions communes
  • Favoriser la cohésion d’équipe, et la mobilisation autour des projets éducatifs et pédagogiques
  • Permettre les échanges sur le travail et la qualité du travail
  • Contribuer à lutter contre la fatigue et l’usure professionnelle, notamment en donnant du sens à au travail mené au quotidien

 

Contenus

 

  • À partir d’un cadre préalablement défini entre les participants (écoute active, non-jugement, confidentialité et coresponsabilité dans la dynamique des échanges), les thématiques, en lien avec les préoccupations amenées par les professionnels constituant le groupe, seront abordées. Les thématiques relèvent de situations complexes ou « questionnantes », rencontrées au quotidien, auprès des enfants, des parents et/ou en équipe.

L’analyse des   situations évoquées en groupe, et comprenant la formulation d’hypothèses quant aux phénomènes observés, renforcera la compréhension de ce qui s’est joué. L’expression des ressentis et des besoins des participants, en rapport aux situations décrites, pourront être encouragées. Des perspectives seront co-élaborées par la groupe.  Des apports théoriques complèteront au besoin   l’analyse et la réflexion sur les situations travaillées.

 

Pour y parvenir, plusieurs méthodes sont possibles dont la suivante [1]:

Chaque situation évoquée est traitée en 4 phases

  • PHASE DE DESCRITPION: un professionnel expose une situation
  • PHASE D’EXLPORATION : les autres professionnels posent des questions simples; Cela pour essayer de comprendre au mieux la situation posée
  • PHASE D’ELUCIDATION:  chaque membre de l’équipe propose son regard professionnel (sa propre analyse) de la situation
  • PHASE DE RETOUR D’EXPERIENCE : le professionnel qui a exposé la situation exprime ce qu’il ou elle a compris et retenu des échanges.

En fin de séance, l’animateur synthétise les éléments amenés par le groupe, et mettant en évidence les pistes d’action envisageables.

 

[1] Méthode GAP/Groupe d’Approfondissement Professionnel, conceptualisée par André DE PERETTI (1997)

 

Modalités pédagogiques

 

  • L’animateur est le garant d’un cadre rigoureux, partagé avec le groupe, et rappelé lors de chaque séance : non-jugement, liberté de parole, devoir d’écoute, confidentialité, engagement
  • La posture de l’animateur est de type « facilitatrice » (visant à aider les personnes à exprimer leurs propres idées), et le partage des points de vues de chacun se base sur une approche démocratique (chaque parole se vaut, les statuts hiérarchiques des professionnels ne sont pas pris en compte, et les décisions sont prises communément). L’animateur veillera à tenir compte de la dynamique du groupe et facilitera la participation de chacun
  • La production des connaissances et des pistes éducatives/d’action est le fruit d’une collaboration (ou co-élaboration) des propos amenés grâce aux réflexions menées par le groupe

    Vous êtes intéressé(e) pour que le CRFPE intervienne pour réaliser une analyse des pratiques professionnelles dans votre structure petite enfance ?

    Informez-nous de votre projet, en remplissant ce formulaire de contact, ou contactez-nous directement afin de réfléchir ensemble à votre projet :

    Déborah PALA
    deborahpala@crfpe.fr
    03.20.14.93.06



    Qui êtes vous ?





    Quelle est votre structure ?





    Que souhaitez-vous faire comme analyse des pratiques professionnelles ?



    et



    Quelle équipe serait concernée ?




        J'accepte que l'on collecte mes données afin que ma demande puisse être traitée au mieux.
        J'accepte de recevoir des informations concernant les dernières sessions de formation ainsi que les prochains événements en lien avec le secteur de la Petite Enfance.





    Contactez nous

    Besoin d'informations supplémentaires

    L’équipe du CRFPE reste à votre disposition pour plus d’informations. N’hésitez pas à nous contacter.

    SERVICE FORMATION CONTINUE
    formationcontinue@crfpe.fr
    03.20.14.93.06

          J'accepte que l'on collecte mes données afin que ma demande puisse être traitée au mieux.
          J'accepte de recevoir des informations concernant les dernières sessions de formation ainsi que les prochains événements en lien avec le secteur de la Petite Enfance.